Skip to content

Nos compétences 

Fiscalité immobilière

A chaque étape de sa vie, le contribuable est confronté à des questions portant sur la fiscalité immobilière (location, vente, donation, succession ,etc.).

Les opérations immobilières en Belgique impliquent des conséquences fiscales non négligeables.

L’acquéreur d’un immeuble devra s’acquitter d’un impôt dénommé droit d’enregistrement (12,5%).

Toutefois, lors de l’achat d’un bâtiment neuf, il se peut que l’acheteur doive s’acquitter de la TVA et non pas de droits d’enregistrement.

Les questions en matière de fiscalité immobilière peuvent être nombreuses :

  • La plus-value réalisée lors de la vente de mon immeuble sera-t-elle soumise à taxation ?
  • Puis-je contester le montant de mon précompte immobilier ?
  • Dans quelles conditions puis-je bénéficier d’une réduction de mon revenu cadastral ?
  • Comment va-t-être imposé le bien immobilier que je loue en Belgique à un particulier ?
  • Est-ce différent si le locataire affecte le bien donné en location partiellement ou totalement à l’exercice de son activité professionnelle ?
  • Si je cède ma maison à mes enfants, vont-ils devoir payer des droits d’enregistrement?

Nos avocats fiscalistes sont à mêmes de répondre à toutes vos interrogations relatives à la fiscalité immobilière.

Partager :

 | 

Logo Centrius Loup BleuContactez le cabinet

Vous avez un besoin d’une assistance juridique ou vous souhaitez l’assistance d’un avocat pour une procédure judiciaire, une médiation ou un arbitrage ?

Remplissez le formulaire ci-dessous